Vigo

Teatro Garcia Barbon

La ville de Vigo, la plus importante du nord-ouest de l’Espagne selon un certain nombre d’indicateurs, a une population d’environ trois cent mille habitants, chiffre porté à hauteur de plus d’un demi-million d’habitants si l’on considère la métropole.

La ville est dotée d’une industrie importante : construction navale, granit, pêche et activités de transformation et préservation des produits issus de la pêche. L’industrie automobile occupe également une place prépondérante ; le groupe Français PSA Peugeot-Citroën a implanté à Vigo sa seconde plus importante usine d’Europe. La ville possède également un port constituant un centre névralgique du commerce ainsi qu’une zone de plaisance attractive.

La ville de Vigo est également considérée comme une “Ville Intelligente” ou “Smart City” grâce à son implication dans le domaine environnemental. Dans ce cadre là, elle a été notamment récompensée au même titre que dix autres villes espagnoles  par le programme “Smart Cities 2015” (décerné par la Fondation Socinfo et le magazine Sociedad de la Informacion).

Au regard des thématiques environnementales et énergétiques, la ville a lancé son plan d’actions pour les économies et l’efficacité énergétique qui inclut la mise en place d’un inventaire des points d’éclairage de la ville, une étude de l’utilisation des véhicules électriques ainsi que la mise en place d’installations d’énergies renouvelables (mini-éoliennes, systèmes solaires thermiques et photovoltaïques). En collaboration avec d’autres organisations européennes, la ville de Vigo est également impliquée dans trois projets d’envergure : SUM (Sustainable Urban Mobility), Mobi.Europe and Greencity.

Objectifs de la démonstration

La mise en œuvre de ce projet sera réalisée dans trois villes Européennes, en Espagne et en France. Cette démonstration visera au minimum 200 foyers.

Les villes ciblées en France seront sélectionnées dans des bâtiments publics (logements sociaux).

En Espagne, environ 85% des bâtiments appartiennent à des propriétaires privés et les logements sociaux représentent une part négligeable du parc immobilier (2%).

Le parc de logements sociaux est donc bien plus faible, voire inexistant, en comparaison des autres pays européens.

 

En Espagne, le parc de logements sociaux est constitué de logements directement à la vente, avec un prix défini par le gouvernement, en dessous du prix du marché. Pour cela, dû à la très faible offre de logements sociaux en location, la sélection des foyers pour le projet est basée sur le parc immobilier de logements sociaux construit entre 1950 et 1970 par:

L’institut national du logement
Le secteur privé, au travers des œuvres sociales des banques d’épargne (Promotora Benéfico Popular de la Caja de Ahorros de Vigo) et d’autres sociétés (Fenosa, Citroën et Vulcano shipyards)

 

Ces logements sont aujourd’hui la priorité d’organismes privés. Dans une première phase, environ 3 000 logements ont été identifiés afin de sélectionner les démonstrateurs finaux au sein de la ville de Vigo, au regard des besoins du projet.

Coordination locale

María Gómez-Reino Pérez (maria.gomez[@]energylab.es)

Liens

EnergyLab

Turismodevigo

Vigo